Paradise's Darkroom

  Cet travail photographique a été fait à l'automne 2017 dans le cadre de la formation professionnelle à l'École Nationale Supérieure de Photographie à Arles. L'idée de départ est d'utiliser des fleurs comme si elles étaient des négatifs photographiques en cours de tirage dans l'immense chambre noire constituée par le soleil qui traverse l'univers et dont la lumière est retenue partiellement par le "film" végétal des fleurs. L'appareil photo est placé à l'endroit où se trouverait dans un dispositif de tirage argentique le papier photosensible, le soleil vient y imprimer les couleurs et formes que laisse traverser la plante.

1/8
  • Facebook
  • Instagram
© Manuel Irniger 2020